Xavier Messè dénonce des dérives dans la presse camerounaise

Ce dimanche sur le plateau de "Regard sur l’actualité", diffusée sur les antennes de Royal FM, le directeur de la chaine de télévision HTV, Xavier Messè, a estimé que, « tous les articles de la presse camerounaise sont devenus des éditoriaux ». « Je suis journaliste et je n’appartiens à aucun camp. J’observe, j’écoute, je lis je vois les gens se comporter et puis quand je dois faire mes analyses je les fais de manière froide. Ça plait et ça déplaît c’est mon problème. Mon regard de journaliste m’amène à constater qu’on est dans une dérive extrêmement grave. Je le dis parce que je suis né ici j’y ai grandi. Et ce que je vis là, jamais je n’ai vécu ça. Il y a une organisation obscure qui se met en place, pour que les gens s’affrontent. (…) La seule force qui n’a malheureusement pas de force dans ce pays c’est la presse. Elle est fragilisée, tous les articles de la presse camerounaise sont devenus des éditoriaux. Les éditoriaux, soit à droite, soit à gauche. La presse est phagocytée. Depuis quelque temps, je perçois que le MRC a failli apporter quelque chose d’organisé, de solide, mais vous voyez comment on est en train de le fragiliser ! il va finir comme tous les autres (SDF, UNDP, UPC...) » Propos retranscrits par Le Bled Parle.

Social

  • Mobile App