Voici les raisons du renvoi du procès de Kamto et cie au 02 Avril 2019

L’audience en rappel de Maurice Kamto relatif à sa demande en Habéas Corpus n’a duré que le temps d’annoncer son renvoi par le juge pour le 02 Avril 2019.Ce dernier qui s’est vu confier le dossier il y’a quelques semaines, après la mutation de son prédécesseur, soutient n’avoir pas encore tous les éléments devant lui permettre d’apprécier la décision de rejet d’Habéas Corpus formulée par les premiers juges du Tribunal de Grande Instance de Yaoundé.Joint au téléphone par nos confrères de Radio Balafon, Me Hippolyte Meli, l’un des avocats de la défense de Maurice Kamto précise que : « l’audience de ce matin était pour continuer à instruire le dossier d’Habéas Corpus en second degré. Parce que devant le 1er juge, c’est-à-dire en premier degré, nous n’avons pas eu gain de cause. Les premiers juges n’ont pas estimé que Maurice Kamto et les autres puissent bénéficier de la libération immédiate. Le juge a rendu son ordonnance en se fondant sur la motivation de sa décision. Parce que nous critiquons cette décision, aujourd’hui on statue en appel sur la même demande. Parce que le second degré de juridiction est un droit de l’homme. Nous avons fait recours devant le Second juge. Celui-ci a renvoyé au 02 avril 2019, parce que nous dit le juge le dossier d’instance à partir duquel la première décision a été rendue n’est pas parvenu à son niveau. Deuxièmement, le titre pour lequel il se retrouve en prison n’est pas encore parvenu à son niveau. Donc il n’a pas tous les éléments nécessaires pour apprécier la décision du premier juge ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App