Université de Ngaounderé : Fame Ndongo menace les étudiants

C’était au cours de la réunion de crise qu’il a tenu avec les étudiants de l'Ecole des Sciences et Medcines vétérinaires le 18 avril 2019 au campus de l’université de Ngaoundéré.«Le Chef de l’Etat vient de relever l’ancien directeur. S’il apprend que les étudiants sont encore descendus dans la rue, s’ils lui dictent leur loi, lui Président de la République élu au suffrage Universel direct, c’est à lui que vous en voulez». Ce sont les mots du ministre de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo, aux élèves de l’Ecole des Sciences et Médecine Vétérinaire (ESMV) de l’université de Ngaoundéré qui ne voulaient pas lever leur mot d’ordre de grève.D’après ce quotidien Emergence de ce 22 avril 2019, le représentant des étudiants avait annoncé au ministre que le mot d’ordre de grève ne sera pas suspendu avant le 27 mai 2019, question de donner du temps à l’administration de mettre en application toutes les solutions proposées.Cette annonce des étudiants n’a pas été du goût du ministre d’Etat chargé de l’enseignement Supérieur. Jacques Fame Ndongo a menacé de fermer l’ESMV. «… Si vous êtes irresponsables, c’est-à-dire nihilisme, dommage, on ferme votre école. Et vous irez faire la médecine vétérinaire à Dakar et ne venez pas pleurer après».Il continue, «je suis là pour trouver des solutions immédiates à vos problèmes. Vous devriez être fiers… Le Chef de l’Etat fait tout pour que vous étudiiez dans la quiétude et dans la sécurité… Lundi si vous n’avez pas repris les cours, sachez à quoi vous en tenir». Face à ces menaces, Brice Baba Nkoumba, le vice-président de l’association des élèves de l’ESMV, au nom de ses camarades et à son nom propre, a levé le mot d’ordre de grève; et a annoncé reprise des cours avec certitude ce 22 avril 2019. Mais cela, dans l’espoir que les décisions prises par le ministre d’Etat seront respectées.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App