Trois soldats tués par Boko-Haram à l'Extrême-Nord

Au moins trois soldats appartenant à la Force Multinationale Mixte (FMM) ont été tués lors de violents affrontements avec la secte islamiste Boko Haram dans la nuit de samedi à dimanche dans la région camerounaise de l’Extrême-Nord, a-t-on appris dimanche des sources locales. L’incursion de Boko Haram a également fait quatre blessés et un introuvable du côté de l’armée camerounaise, selon les riverains. Les assaillants de Boko Haram étaient partis du Nigéria avant de prendre pour cible une position de l’armée camerounaise entre le lieu dit Ardebe à l’Extrême-Nord, et Dambore, localité frontalière du Nigéria voisin.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App