Tradex veut se renforcer en Guinée équatoriale, en y ouvrant ses premières stations-service

Au cours de l’année 2019 courante, la société camerounaise Tradex, filiale de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), spécialisée dans le négoce, le soutage maritime et la distribution des produits pétroliers finis, devrait ouvrir ses premières stations-service en Guinée équatoriale, apprend-on de bonne source. Une autorisation de distribution des produits pétroliers dans ce pays d’Afrique centrale a été délivrée à Tradex le 17 décembre 2018, confie une source proche du dossier. Avec un réseau de 91 stations-service au Cameroun, au Tchad et en République centrafricaine, Tradex entend, à travers les nouveaux investissements annoncés en Guinée équatoriale, renforcer son implantation dans ce pays de la CEMAC, dans lequel, la société pétrolière camerounaise a lancé ses activités le 3 novembre 2015, à la faveur d’un contrat signé avec la société Luba Oil Terminal Equatorial Guinea (LOTEG).

Social

  • Mobile App