[Sport]tour cycliste du Cameroun,la caravane sur le depart

Le premier coup de pédale du 17ème tour cycliste international du Cameroun sera donné samedi prochain à Yaoundé. Tout est fin prêt pour le départ du 17ème tour cycliste international du Cameroun. C’est ce qu’on peut retenir de la 5eme et dernière réunion préparatoire de cette épreuve cycliste présidée hier par Honoré Yossi, président de la fédération camerounaise de cyclisme (Fecacyclisme) au siège de ladite fédération. La compétition, qui se déroulera du 29 mai au 6 juin 2021, traversera cinq régions du pays, à savoir : le Centre, le Sud, le Littoral, l’Ouest et le Sud-ouest. Elle regroupera dix équipes en provenance de l’Afrique, de l’Europe et du Cameroun. Les équipes africaines sont originaires du Bénin, du Burkina Faso, de la République Démocratique du Congo et de la Côte d’Ivoire. L’Europe sera représentée par Martigues SC , Ufusport de la France, Global Cycling des Pays-Bas et par une équipe de la Bulgarie. Le Cameroun alignera deux formations : la Snh Vélo Club et l’équipe nationale du Cameroun. La présentation officielle des équipes sus évoquées aura lieu après demain à l’esplanade du stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les 60 cyclistes engagés parcourront 993,2 km répartis en huit étapes. On aura ainsi Yaoundé-Ayos (118 km), Ntui-Obala-Ombessa (112 km), Bangangté-Nkongsamba (98 km), Loum-Limbé (129 km), Douala-Douala, un critérium (109 km), Douala-Kribi (156 km), Boumnyebel-Mbalmayo (112 km) et Ebolowa-Yaoundé (149 km). Si la 1ère, la 2ème, la 4ème, la 5ème, la 6ème, la 7ème et la 8ème étapes semblent promises aux sprinters la troisième – Bangangté-Nkongsamba – la plus courte – sera une affaire des grimpeurs, en raison des nombreuses côtes qui la caractérisent. C’est d’ailleurs pour cela qu’à la Fecacyclisme, elle a été baptisée « l’étape reine du tour ». Les encadreurs techniques de la fédération laissent entendre que le vainqueur de cette étape a de fortes chances de terminer maillot jaune de cette épreuve cycliste Le tour du Cameroun 2021 est placé sous la supervision technique du Français Max Michaud, désigné par l’Union cycliste internationale, l’instance dirigeante du cyclisme mondial comme président du jury des commissaires de course. Il supervisera ainsi pour la troisième fois une course cycliste internationale au Cameroun, après le Grand prix cycliste international Chantal Biya en 2009 et le tour cycliste international du Cameroun en 2016. A titre de rappel, la 16ème édition du tour cycliste international du Cameroun, courue en 2019, a été remportée par le Bulgare Radoslav Konstantinov devant l’Ivoirien Isiaka Cissé et le Rwandais Patrick Byukusenge. Les Camerounais, dont la dernière victoire dans cette compétition remonte en 2015, se laisseront-ils encore distancer cette année ? Réponse lors de l’arrivée finale au boulevard du 20 mai, le 6 juin prochain.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps