[sport]les stades sont vides à la CAN 2019 en Egypte

En dehors des sorties des Pharaons, l’équipe du pays hôte qui drainent des foules, les autres sélections engagées dans la phase finale de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football jouent devant des gradins presque vides. Durant le premier tour dans la ville d’Ismaïlia, l’ambiance n’a jamais été au rendez-vous de la phase finale de la CAN 2019. C’est pourtant dans cette Station balnéaire située à environ 120 km du Caire, la capitale, que sont basés les Lions indomptables du Cameroun, deuxième sélection la plus titrées du continent avec 5 trophées de champion d’Afrique, derrière l’Egypte qui en compte 7. C’est pourtant sur cette rive ouest du canal de Suez que les Black stars du Ghana, quatre fois champion d’Afrique ont pris leurs quartiers. Mais, malgré la présence des deux géantes et populaires sélections africaines dans le Groupe F aux côtés du Benin et de la Guinée Bissau, le premier tour de la grand-messe continentale du football s’est déroulée dans un stade d’Ismaïlia presque vide. Le public n’a pas répondu présent dans cette infrastructure de 18 000 places seulement qui appartient au Club Ismaily, la toute première équipe égyptienne à avoir remporté une compétition de la Confédération africaine de football, à savoir la Coupe d’Afrique des clubs champions il y a 50 ans.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App