[Sport] Les lions bloqués à Maputo

Alors qu'ils étaient déjà à l'aéroport prêts pour l'embarquement, les joueurs sont rentrés à l'hôtel, après plus de trois heures de palabres. La faute peut-être au manque de fair-play et à une attitude de mauvais perdants des mozambicains, mais davantage des légèretés de gestion de la compagnie nationale Camairco... Il était en effet convenu que la compagnie nationale paie le carburant par virement avant son décollage de Douala pour aller récupérer les joueurs. Sauf que cette opération n'a pas été réalisée et une fois sur place, ils ont évoqué la possibilité de payer en cash, ce que leurs homologues des aéroports à Maputo ont refusé. Face à ce blocus, un joueur de la sélection nationale a proposé de payer avec sa carte de crédit, mais une fois de plus, la proposition va être rejetée. Une troisième option activée par le Vice-président de la Fecafoot Joshua Osih depuis le Cameroun où il se trouve, puisqu'il est du milieu aéronautique, de payer par système , et une fois plus, refus des Mozambicains...Les joueurs sont rentrés à leur hôtel en espérant qu'une solution soit trouvée ce matin. Il y forcément beaucoup de mauvaise foi chez nos amis qui ruminent avec douleur leur défaite, mais sachons gérer les choses avec tact et professionnalisme. Camairco est donc dos au mur à Maputo, et cette situation pourrait perturber certains de ses vols locaux. Nous y reviendrons. NB: Information RSI 92.3FM

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App