[Sport] les inspecteurs de la CAF sont impressionnés par l'évolution du stade de japoma

Ils ont été littéralement bluffés par l'État d'avancement de cette infrastructure. Depuis bientôt une semaine, une mission de la confédération de football séjourne au Cameroun. Avec à leur tête Constant Omari le 1er vice président de la CAF,les inspecteurs sont venus évaluer l'État des infrastructures devant accueillir le Chan en 2020 et la Can en 2021 au Cameroun.Ce samedi 28 septembre, c'était au tour de Douala de recevoir ces visiteurs d'un autre genre. Ces derniers ont ainsi pu passer au peigne fin les stades de Japoma, Bepanda, Bonamoussadi et Akwa (Mbappe Leppe). Si la bande a Constant Omari ne s'est exprimée face à la presse pour donner des impressions , les premières indiscrétions font état de ce que la grande majorité de ces inspecteurs a été littéralement bluffée par le stade de Japoma. Il faut dire que l'infrastructure qui est à un niveau de réalisation très avancé affiche déjà une fière allure. Le Stade de football construit aux normes internationales a donné l'impression aux inspecteurs de la CAF qu'ils étaient au camp nou de Barcelone ou au stade de France de Paris.Notons tout de même que Lors de leur dernière visite en terre camerounaise en fin d'année 2018, les émissaires de la CAF n'avaient pas été satisfaits par l'État des infrastructures locales . C'est ce qui avait coûté au pays de Samuel Eto'o de retrait de l'organisation de l'édition 2019 de la coupe d'Afrique des Nations. Cette fois ci , les choses ont nettement changées et le Stade de Japoma en est l'illustration parfaite. Quittant de Douala, la mission de la CAF va prendre la direction de Garoua avant de quitter le Cameroun. Si tant il est vrai que les stades de Japoma et l'annexe de Bepanda ont reçu des mentions honorables de la part des inpecteurs de la CAF , les autres sites sont encore loin de donner un délais réel de livraison ce qui laisse toujours les camerounais dans l'expectative quant à la capacité de leur pays à accueillir le CHAN en 2020 et la CAN en 2021 et ainsi éviter un nouveau glissement qui serait sans doute fatal au Cameroun.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps