[Sport] Le scandale de la double-signature qui ébranle le championnat

Vidal Ayuk et Willy Namedji sont accusés d’avoir signés respectivement à Colombe du Sud et Fovu Club de Baham. Alors qu’ils étaient encore sous contrat avec leurs anciens clubs. Un nouveau scandale frappe le football camerounais. Il s’agit de la double-signature de Vidal Ayuk. Selon Giga-foot, le joueur a été présenté comme nouvelle recrue de la Colombe du Sud. Alors que les dirigeants de la Panthère du Ndé disent avoir également paraphé un contrat avec lui. L’affaire Vidal Ayuk Même si le footballeur a été officiellement présenté par la Colombe du Sud parmi ses nouvelles recrues, il n’est pas certain qu’il puisse évoluer avec ce club. Puisque l’ancien attaquant d’UMS de Loum se serait engagé depuis la fin de la dernière saison sportive avec la Panthère du Ndé. Interpellé par les dirigeants dudit club, le joueur aurait promis de restituer la perçue. Mais cette proposition, apprend-on, a été déclinée par les dirigeants de Nzuimanto. Ils auraient posé comme condition pour abandonner la procédure disciplinaire qu’il envisage contre le joueur, la restitution du double de la somme reçue. L’affaire Willy Namedji Vidal Ayuk n’est pas le seul joueur de l’Elite One à être dans de sales draps. C’est le cas également de Willy Namedji, informe Giga-foot. Cette semaine, le milieu de terrain a paraphé un contrat deux ans avec Fovu Club de Baham. Alors les dirigeants de la Panthère sportive du Ndé ont déboursé une importante somme d’argent pour faire signer l’international A’. Sans détours, ils disent être toujours sous contrat avec ce joueur. « Il a pris l’argent l’année passée à Panthère. Il a même signé un contrat », confie un dirigeant de Nzuimanto. Sauf qu’après avoir perçu cet argent, le joueur a pris la clé des champs. « Il est venu s’entrainer un seul jour à Bangangté, puis est parti et n’est plus jamais revenu », ajoute notre source.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App