[Sport] Football féminin :Aboudi Onguené championne de Russie

La capitaine des Lionnes Indomptables a dédié ce trophée avec CSKA, à Ghislaine Nadège Bebom, de regrettée mémoire. Cest connu de tous ceux qui connaissent le football féminin au Cameroun. Gabrielle Aboubi Onguéné dégage une forte personnalité tant sur les terrains .qu’en dehors, malgré sa petite morphologie. Elle évolue en Russie depuis quatre saisons et a déjà engrangé des titres avec les deux clubs où elle a évolué. Le dernier en date est ce titre de champion de Russie remporté par CSKA Moscou. Ce trophée de 2019 qui ouvre la voie de la champions League à elle et son club a une saveur particulière. « Celui-ci, je le dédie à Bebom Ghislaine Nadège, qui a été pour beaucoup dans ma carrière », a confie la footballeuse. Avant d’ajouter : « Nos objectifs étaient de faire un doublé mais le Seigneur en a décidé autrement. Il nous a donné ce titre et la qualification pour la champions League. Nous n’allons pas cracher dessus, il sera question pour nous la saison prochaine de garder les mêmes objectifs et aussi faire un parcours honorable en compétition européenne ». « J’ai toujours été capitaine » Par rapport à l’équipe nationale sénior de football féminin du Cameroun, OG7 comme l’appelle, pense que la transition qui s’y opère en ce moment est normale. « L’équipe nationale est en pleine transition et cela a forcément un impact. Le staff essaie de donner le meilleur de lui et je suis convaincue qu’après cette période nous ferons des prouesses », a-t-elle promis. En même temps qu’elle indique que le bout de tissu qu’elle arbore en ce moment n’est pas une pression, puisqu’elle a toujours assumé ces responsabilités : « Je ne peux pas dire que mon statut en équipe nationale a vraiment changé. Malgré le brassard, je suis toujours la même. Certains le découvrent peut-être au jourd’hui mais j’ai toujours été capitaine. Il peut arriver qu’avec l’équipe il y ait des jours sans, c’est là qu’il faut avoir un moral fort. Porter le brassard comporte certes plus de responsabilités, mais c’est toujours avec honneur et passion que j’essaie de donner le meilleur de moi-même à chaque fois que je suis appelée à défendre les couleurs de mon pays. Ce n’est donc aucunement un fardeau pour moi ». Si la qualification pour les Jeux olympiques Tokyo 2020 est en ce moment l’objectif premier de la meilleure joueuse de la Can 2016, elle se réserve encore quant à la mise en place d’un projet qui a déjà mûri dans sa tête. « Pour le moment, le premier chantier repose sur les éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo 202.0 qui nous tiennent à cœur et nous allons d’ailleurs tout donner pour y être. Sur le plan personnel, pour le moment je suis joueuse du CSKA Moscou, par ailleurs avec mon association, nous avons un projet sur le football féminin local que je présenterai très bientôt à la presse nationale », a-t-elle lâché. Le match du 4ème tour éliminatoire contre la Côte d’ivoire approche. En attendant leur mise en stage officielle, les Lionnes Indomptables, selon nos sources ont commencé la préparation externe hier à Yaoundé. Le début du stage étant prévu pour vendredi prochain.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps