[Sport] Élections à la FECAFOOT : une bataille en vue entre Samuel Eto'o et Geremi Njitap

Seidou Mbombo Njoya, Samuel Eto’o et Geremi Njitap seront candidats à la présidence de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) lors des prochaines élections. L’élection à la tête de la FECAFOOT aura lieu dans les prochains mois. Malgré le fait que la campagne électorale n’est pas encore lancée, de part et d’autres, les équipes affutent déjà leurs armes. Ainsi, Samuel Eto’o souhaite diriger le football camerounais et aura Geremi Njitap et Seidou Mbombo Njoya comme challenger. L’information est rapportée par nos confrères de Journal du Cameroun. L’ancien international Camerounais Samuel Eto’o Fils sera candidat à la prochaine élection qui désignera le nouveau président de la FECAFOOT. Selon le media, Samuel Eto’o fait partie des dossiers en préparation. L’ancien capitaine des Lions indomptables pense présenter sa candidature. Les tractations sont déjà en cours dans les coulisses pour concrétiser cette ambition. « Comme Didier Drogba en Côte d’Ivoire, Samuel Eto’o a décidé de sauter le pas. Il n’a échappé à personne que lors de sa tournée nationale début 2021, aussi malin soit-il, Samuel Eto’o a surtout rencontré des personnalités du monde du football. Seidou Mbombo Njoya, dont Samuel Eto’o ne cachait pas pour financer son « élection », avait une vague vision de la pré-campagne de son parrain hier », révèle le média camerounais. Un complot en cours contre Eto’o? Cette éventuelle candidature de l’actuel ambassadeur de la coupe du monde Qatar 2022 n’est pas appréciée par tous. Le Journal du Cameroun révèle que des manœuvres ont lieu pour empêcher cette candidature. « Tout comme en politique, les manœuvres basses ont commencé alors. En particulier, il a été demandé au Comité d’éthique de la Fécafoot de mettre en œuvre une modification des conditions d’éligibilité qui exclurait tous les candidats ayant une double nationalité. Surtout Samuel Eto’o, qui a aussi un passeport espagnol, est la cible. Parce que le secrétaire général Benjamin Didier Banlock soupçonnait qu’il était de connivence avec le gardien de but camerounais, le comité d’urgence de la fédération s’est récemment réuni pour statuer sur son cas. La très probable candidature de Samuel Eto’o a provoqué des frictions au sein de l’instance faîtière du football camerounais pour le moins. Les plus hauts fonctionnaires et surtout les membres du comité exécutif ne se regardent pas plus qu’une faïence », indique le site. En dehors de la candidature de Samuel Eto’o, celles de Géremi Njitap et Seidou Mbombo Njoya sont également annoncées. Ce n’est pas la première fois que l’ancien joueur du FC Barcelone est annoncé candidat à la présidence de la FECAFOOT. En 2020, Eto’o avait ouvertement écarté toute ambition pareille.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps