[Sport] Coupe de la CAF :la JS Kabylie refuse d'aller à Garoua

Le Coton Sport de Garoua accueille la JS Kabylie le dimanche 20 juin 2021 en demi-finale aller de la Coupe de la CAF. Apparemment, le feuilleton de la domiciliation de la demi-finale aller de la coupe de la confédération entre le coton sport et la JSK n’est pas prêt de connaître son épilogue. Il faut dire que ce match était initialement prévu à Garoua. Mais le 7 juin, le Secrétaire Général de la FECAFOOT, Benjamin Didier Banlock a saisi le président du club mythique du Nord pour lui expliquer qu’en raison des soucis relatifs au transbordement du système d’arbitrage par assistance vidéo, la rencontre se disputerait à Yaoundé. Une nouvelle qui a suscité une levée de boucliers chez les fans de Coton, certain allant jusqu’à accuser la fédération d’œuvrer pour l’élimination du dernier ambassadeur du Cameroun en compétitions africaines interclubs. Des récriminations entendues par le gouvernement qui a finalement consenti à faciliter le déplacement de la VAR, et ainsi de permettre aux populations de Garoua de vivre cet événement exceptionnel. Désormais, c’est au tour de la formation algérienne de la jeunesse sportive de Kabylie (JSK ) de réagir à la nouvelle délocalisation sur Garoua de cette rencontre. Ainsi pour la direction kabyle, il n’est pas question de jouer au stade Roumdé de Garoua. « Nous nous étions préparés à jouer, dans comme convenu, au départ dans la capitale du Nord du Cameroun. Mais voilà que la CAF nous informe de la délocalisation de rencontre à Yaoundé. Pour nous c’est l’instance suprême du football africain qui a décidé, donc Yaoundé était officiellement la ville hôte de cette 1/2 finale, » dira Nassim Benabderrahmane, un des dirigeants de la JSK. Il ajoutera, « partons de là, nous avons engagé et conclu toutes les procédures en matière de réservation d’hôtel, d’avion et de plan de vol pour Yaoundé et non Garoua. Cela bien évidemment moyennant de gros efforts financiers pour notre trésorerie en ces temps de crise. Et nous ne pouvons-nous permettre d’engager d’autres dépenses ». Si bien que pour lui, « il n’est pas question de voir son équipe aller à Garoua ». Toutefois, il ne ferme pas les portes « nous sommes disposés à aller à Garoua. A condition que la JSK soit indemnisée et voit ses dépenses remboursées ». Ainsi, la JSK réclame 40.000$ de remboursement des frais engagés pour Yaoundé.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps