[Sport] CHAN 2020 : La dernière chasse d'Arroga

Le sélectionneur des Lions indomptables amateurs du Cameroun entame lundi prochain, le 5e regroupement de son programme de détection de talents. Il s’agit du dernier avant la publication de la liste des 23 meilleurs pour la compétition. C’est ce jeudi que le patron du staff technique des Lions A’ va publier la liste des joueurs retenus pour le dernier stage d’évaluation des éléments susceptibles d’intégrer la liste officielle pour le Chan qui démarre le 04 avril prochain. Pour ce dernier tournant, 30 joueurs sont attendus pour la mise au vert qui démarre lundi prochain à Bafoussam, plus précisément au stade omnisports de Nkoue-kong. Contrairement aux quatre premiers regroupements, celui-ci aura une coloration spécifique. L’effectif du stage de Brazzaville par exemple qui a côtoyé en amicale les équipes de bon niveau a démontré plusieurs limites. Notamment au milieu de terrain et en attaque. Il sera donc question pour l’entraîneur et son staff de revisiter et de trouver des éléments capables de faire la différence dans ces compartiments. Le rodage sur le plan technique et physique sera capital. L’une des missions prioritaires du staff technique sera aussi de trouver le «tueur» de surface comme l’avait si bien dit Arroga au terme du match contre le Rwanda où son équipe avait fait preuve de faiblesse aux avant-postes. Peut-être une occasion d’essayer les noms comme Gi-resseTamo de Stade Renard de Melong qui compte déjà 07 buts et 05 passes décisives en peu d’apparitions en championnat. Egalement Arouna Dang, exgrand buteur de l’Elite One, mais qui peine cette saison à Bamboutos de Mbouda, et pourquoi pas intégrer Aboubakari Sidiki qui vient d’être convoqué chez les Lions séniors par Tony Conceiçao. Les autres critiques qui ont suivi permettraient aussi de remettre en cause les différents choix tactiques et de former le vrai bloc. Mais le fait de déporter ses poulains à l’ouest du Cameroun ne risque pas d’être opportun sur le plan climatique. Pendant le Chan, les Lions A’ vont évoluer à Yaoundé qui va baigner dans un climat chaud contrairement à Bafoussam où le froid est dominant. Pour justifier cette thèse, certaines indiscrétions de la tanière évoquent le choix d’un site loin de la pression et des regards du public. «Le coach veut privilégier un stage à huis clos où les joueurs seront seuls entre copains et pourront tisser des liens de solidarité, mais surtout mieux se concentrer»,révèle une source. Rappelons que c’est au terme du séjour de Bafoussam qui va durer deux semaines, que découlera la liste des 23 lions amateurs qui ouvriront le bal de la compétition le 04 avril prochain face au Zimbabwe.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps