[Sport] CAN 2020 : Lucien Mottomo fait des révélations sur Eto'o et Job

Lors de son récent passage sur Sun TV, Lucien Mettomo est revenu sur la CAN 2000 et a évoqué quelques non-dits. Lors de la CAN 2000, Samuel Eto’o a été soupçonné d’avoir jeté un sort à Joseph Desiré Job. Le Camerounais, qui évoluait alors au Real Madrid, était le quatrième choix en attaque, mais il a pu tirer son épingle du jeu. Lucien Mettomo revient sur ces évènements qui ont secoué la tanière des Lions. « Nous sommes en 2000. Samuel nous dit chaque fois que “cette CAN, c’est moi qui vais vous la faire gagner”. Les coachs sont à trois mètres de lui, ils entendent ça. Quand il faut faire le remplacement, il (Eto’o) doit entrer à la place de Patrick mais il dit non, c’est Job qui est fatigué. Il voyait que Job n’était pas bien dans ce match, c’est normal. Samuel avait vu juste comme beaucoup d’entre nous sur le banc. On voyait que Job avait un souci mais on ne savait pas lequel. Alors il dit au coach, le coach dit ok. Sauf que quand il arrive à la table du 4e arbitre, il dit que c’est le 10 qui sort. Non, je crois que c’est le 18 ou le 19. Job avait le 18 ou le 19. Quand le 4e arbitre lève le panneau, le coach se lève pour crier non ! Trop tard… Job est sorti. La suite des événements va nous démontrer que Job ne se sentait pas bien, » a raconté l’ancien international camerounais. Pour la première fois de l’histoire, en l’an 2000, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) est organisée par deux pays, le Nigeria et le Ghana. Initialement, la CAN 2000 devait être organisée au Zimbabwe mais face au retard accumulé par le pays d’Afrique australe, la Confédération africaine de football (CAF) avait décidé de lui retirer le dossier, et de procéder à un nouvel appel à candidatures. Lucien Mettomo n’a rien oublié de l’épopée camerounaise, scellée par l’obtention d’un titre qui échappait aux Lions indomptables depuis 1988.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps