[Société] Un scandale foncier ébranle la communauté Bonandjo

Le chef chef supérieur du Canton Bell, Sa Majesté Jean Yves Eboumbou Douala Manga Bell accuse ses chefs subalternes de brader les terres dans les villages Essengue, Dinde et Youpwe considérés comme la première zone foncière du Cameroun. Plusieurs hectares de terrain en bordure du fleuve Wouri échappent ainsi au contrôle du Roi Bonanjo. Le Chef supérieur du Canton Bell (Njo Njo) Sa Majesté Jean Yves Eboumbou Douala Manga Bell est sorti de sa réserve suite au grand tollé ambiant au sein de son territoire coutumier. Grand tollé relevant d’un présumé bradage de terres au profit de sujets non-autochtones Njo Njo. Au total, plus de 300 hectares de terre dans les villages Essengue, Dinde, Youpwè, limitrophes à la zone portuaire de Douala et constituant la première zone foncière du Cameroun. La notabilité a passé en revue la situation foncière de ces trois villages du Canton Bell sans assiette depuis 1952: «Dès la prise de mon règne, j’avais identifié et fait du foncier une de mes priorités. Je m’étais rendu compte que depuis 1952, le village Bonanjo particulièrement, n’avait pas immatriculé un seul centimètre carré. J’avais de ce fait entrepris de consolider les droits fonciers de ma communauté par immatriculations, de manière à constituer une véritable réserve foncière pour nos enfants et petits-enfants. Pour asseoir ma politique foncière, j’avais dès 2014 et 2015 nommé comme Chefs de quartiers à Essengue Me Manga Njoh Richard, à Youpwè M. Samuel Bébé et au Bois des singes M. Emile Ntou Mouelle», a précisé S.M Jean Yves Eboumbou Douala Manga Bell. Si le patrimoine foncier de Dinde et Essengue connaissent une relative saine gestion, d’après Le Roi des Bell, celui de Youpwe est l’objet de vives tensions entre la chefferie supérieure et le chef de quartier Samuel Bébé. «Il a fait de Youpwe un secteur autonome et indépendant du Canton Bell. Il gère ce quartier à son gré et ne rend plus compte, ni à la communauté qui l’avait proposé à cet endroit, ni même à moi qui est son supérieur hiérarchique». Un comportement que le Roi des Bell qualifie d’« insubordination caractérisée», malgré le rappel à l’ordre de la Préfecture du Wouri et le recadrage du Conseil des notables de cette chefferie. Le chef de quartier du village Youpwe est par ailleurs accusé d’avoir trempé dans le projet de construction d’un débarcadère dans cette zone riche en poissons et autres produits halieutiques. Youpwe, Essengue, et Dinde (Bois des singes), petites bourgades poissonneuses en bordure du fleuve Wouri respectivement entendues sur une superficie de 130 hectares, 100 et environ 100 hectares sont en effet devenues la proie de convoitises insoupçonnées. De nombreuses entreprises de location d’engins utilitaires, d’agro-alimentaires, magasins de stockages etc….sont implantées dans cette zone en pleine expansion. D’où des appétits fonciers répétitifs débouchant sur des conflits. Nous apprendrons du Chef supérieur du Canton Bell que Samuel Bébé a engagé plusieurs immatriculations de terres en son nom au Bois des singes, un village voisin de Youpwe où il est chef de quartier. Le Bulletin régional des avis domaniaux et fonciers du Littoral de Décembre 2020 signé d’Ignace Evaga, le Délégué régional du cadastre des domaines et des affaires foncières pour le Littoral, fait ressortir une liste de 102 bénéficiaires d’immeubles à Dinde, dont le bornage d’immatriculation a été effectué. Le document ressort plus de 226 hectares au nom de Jean Yves Dieudonné Gaston Eboumbou Douala Manga Bell, le Chef supérieur du Canton Njo Njo. D’après ce dernier, il s’agit pour lui de consolider les droits fonciers du canton et veiller à ce que chaque famille et foyer Bell bénéficie d’une immatriculation. Chose que réfute Samuel Bébé: «Le roi a vendu des terrains au bois des singes à des personnes qui n’ont pas pu occuper ces terrains -et leurs noms se retrouvent dans les terres de Youpwe. Au contraire de ce qu’il dit, tous les terrains d’Essengue et de Dinde ont été vendus. La plus grande partie des terres de Youpwe l’ont également été par les mêmes personnes. C’est de la braderie pure et simple. Les déclarations du Roi à mon endroit relèvent de la manipulation car il est englué dans les mêmes accusations de braderie à Essengue et aux Bois des singes. 11 fait une sortie sur Youpwe pour manipuler l’opinion », a-t-il indiqué.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps