[Société ]un ancien Maire épinglé pour faux actes d'état civil à Kribi

Boniface Menduga est accusé d’avoir signé de faux actes de naissances et de mariages. Boniface Menduga nie tous les faits qui lui sont reprochés Boniface Menduga serait victime d'une machination politique A Kribi, l’ancien maire adjoint a été placé en garde à vue durant 72 ans à la brigade de gendarmerie. Il est accusé d’avoir signé de faux actes de naissances et de mariages. Boniface Menduga est principalement pointé du doigt après qu’il ait signé un acte de mariage post mortem, dénonce ses accusateurs. C’est cette dernière affaire qui vaut désormais à l’ancien maire de Kribi, une garde à vue. « La belle-famille qui a saisi la justice en traînant l’ancien maire ainsi que sa “belle fille” déclare que le fils n’a jamais fait d’acte de naissance avant sa mort », apprend-on. Désormais dos au mur, Boniface Menduga nie les faits et déclare n’être lié ni de près où de loin aux faits qui les reprochés. Sa signature aurait été imitée et les cachés volés dans les locaux de la mairie de Doumbè, soutient-il. Pour certains observateurs, Boniface Menduga serait victime d’une machination politique. En effet, l’ancien maire adjoint est connu pour ses prises de position à l’encontre de l’exécutif actuel. Des prises de positions qui lui valent aujourd’hui ces accusations dont il devra désormais répondre devant les tribunaux de Kribi.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps