[Société] Massacre de Ngarbuh : Wilfried Ekanga demande à Atanga Nji des s'excuser

Le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Wilfried Ekanga pense que le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji doit s’excuser auprès des journalistes. Wilfried Ekanga est intervenu hier 21 avril 2020, à l’émission « Equinoxe soir ». Il a été invité à s’exprimer sur les résultats de l’enquête du Massacre des civils de Ngarbuh. Au cours de son intervention, le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a requis du ministre Paul Atanga Nji des excuses. Des excuses, qu’il pense qu’il se doit de les demander aux journalistes que le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a menacés pour leur traitement de cette affaire de massacre de civils de Ngarbuh. «Il faut que le ministre Atangana Nji fasse son mea culpa aux journalistes qui ont fait un travail de fond sur cette affaire», a-t-il déclaré. Cependant Wilfried Ekanga pense que Atanga Nji ne le fera pas parce qu’il est trop égoïste. Rappelons que dans l’une de ses tribunes, traitant de la menace de fermeture des certains médias, le militant du Mrc faisait remarquer que ce dernier est le ministre de la menace et du banditisme politique. Il soulignait que son mode de gouvernance n’est basée que sur l‘intimidation et la violence policière. Hier sur le plateau d’Equinoxe, Ekanga a déclaré qu’il faut que, «l’administration camerounaise arrête d’utiliser l’intimidation, l’arrogance et la violence comme un facteur de gouvernance, c’est ce qui met pays à genoux».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps