[Société]les premières pluies du mois de mars plongent yaoundé dans le noir

Ces pluies ont causé la chute d’un grand pylône de transport et des poteaux bois et béton, ainsi que des dysfonctionnements de transformateurs de distribution. Les premières pluies du mois de mars plongent la capitale politique du Cameroun, Yaoundé, et la région du Sud dans le noir. Dans un communiqué rendu public le 9 mars 2021 par Ernestine Rose Eyinga épse Mboa, le directeur régional ENEO à Yaoundé, on peut lire «qu’à la suite des orages, une succession d’incidents ont été enregistrés sur les réseaux de transport et de distribution, principalement sur la ligne de transport Oyom-Abang-Nomayos avec effet sur la distribution dans une partie de Yaoundé et la région du Sud», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune en kiosque ce 11 mars 2021. Le journal précise que la quasi-totalité de la ville de Yaoundé a été plongée dans le noir. Parmi les incidents causés par l’orage, on peut citer «la chute d’un grand pylône de transport et des poteaux bois et béton, ainsi que des dysfonctionnements de transformateurs de distribution», peut-on lire dans les colonnes du journal. Dans un autre communiqué rendu public le 10 mars 2021, la directrice régionale ENEO de Yaoundé fait le point de la situation des mesures prises en urgence pour rétablir les clients. «80% des ménages affectés étaient réalimentés en fin de journée», a-t-elle indiqué d’après nos confrères.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps