[Société]Le préfet en flagrant délit de violation de la loi au lom et djerem

Il s'est islamisé vendredi 12 Mars dernier en soirée à Foumban et s'est finalement remarié samedi 13 Mars 2021 avec Charifatou à Njimongou. Pourtant, il est encore marié sous régime monogamique devant Dieu et devant les hommes avec son épouse Mme Bonyomo, c'était il y a plus de trente ans à la Mairie de Yaoundé 2. Aucun divorce n'a encore été prononcé par le tribunal. Le préfet viole carrément la loi au nom du ventre et du bas-ventre. Paul Atanga Nji sera formellement saisi cette semaine. Le préfet Donatien Bonyomo s'appelle désormais Mr HASSAN, c'est le nouveau nom qui lui a été attribué vendredi 11 Mars dernier en soirée à Foumban, lorsqu'il s'islamisait, condition sine qua non, pour se marier avec sa panthère rose du Noun qu'il a finalement officiellement épousé le lendemain à Njimongou sous forte escorte policière. Selon des sources, une centaine d'éléments de la police a été réquisitionnée pour empêcher quiconque de faire des prises de vue et sécuriser la cérémonie. Mais c'était mal connaître la presse et les services secrets. "Allah Akbar ! Allah Akbar ! La Ila Ila Alla Mohamed Rassoul", voilà les premiers mots qu'a prononcé en arabe Mr Hassan, le nouveau mari de Charifatou. En vérité, le préfet n'a jamais divorcé avec Mme Bonyomo, ils sont pourtant mariés légalement sous régime monogamique il y a plus de 30 ans à la Mairie de Yaoundé 2e. Aucun divorce n'est prononcé jusqu'ici. Le préfet qui devrait être un exemple à suivre, a décidé de violer la loi à mondovision et de mettre sa carrière en jeu au nom du mont de venus. Selon des sources très introduites, le préfet entend manipuler la justice pour obtenir en deux mois seulement, le divorce à l'insu de Mme Bonyomo qui sera surprise d'ici peu, qu'on lui tende un extrait du plumitif d'audience pour un jugement dont elle ne sera même pas au courant. Peine perdue car la justice reste puissante et indépendante, toute tentative de manipulation de la justice sera dénoncée avec la dernière énergie et force reviendra à la loi. D'autres informations font état de ce que Charifatou la panthère rose, qui se passe pour une voyante, aurait signalé au préfet que tous ses enfants produits avec Mme Bonyomo, ne sont pas les siens. Mme Bonyomo dit-on, a couru faire des tests d'ADN pour la manifestation de la vérité. Les résultats seront bientôt connus. Enfin, « la panthère rose » dans ses pratiques de voyance, a dit-on, garantit au préfet qu'en se séparant de Mme Bonyomo, il sera promu gouverneur en remplacement de Bernard Okala Bilaï, originaire du Mbam comme lui. De la pure prestidigitation ! Attendons donc voir cette fameuse promotion de Mr Hassan. Le préfet du Lom et Djerem a complètement perdu la tête et tout le département en est indigné. Il n'est plus digne de tenir les règnes du commandant territorial. Il a préféré sacrifier sa carrière au nom d'Épicure. Il ne doit plus bénéficier de la confiance du Chef de l'État. Affaire à suivre..

Website to visit

Social

  • Mobile Apps