[Societé]le gouvernement impose la durée par trajet aux agences de voyage

Sur certains axes routiers réputés « accidentogènes » tels que Douala-Yaoundé, Yaoundé-Bertoua, le ministre des transports a édicté le 10 août 2021, des durées minimales que doivent observer les conducteurs des compagnies routières de transport interurbain de personnes. Le trajet Yaoundé-Bafoussam doit être parcouru en une durée minimale de 5 heures le jour et 7 heures pour les voyages de nuit. Exigence du ministre des Transports, lors de la réunion de crise qu’il a présidé hier autour des promoteurs des agences de voyage. En plus de l’axe Yaoundé – Bafoussam, Ernest Ngalle Bibehe arrête que Douala-Bafoussam doit s’effectuer en une durée minimale de 6 heures ; Douala-Yaoundé en 5 heures ; Yaoundé-Bertoua en 6 heures minimum. Précisant que ces durées doivent majorées de deux heures pour les voyages de nuit sur ces axes routiers réputés « accidentogènes ». Le membre du gouvernement souligne que l’exploitation des données des radars postés à l’entrée et à la sortie des villes de Yaoundé et de Douala, ainsi que les radars intermédiaires, permettront de vérifier si ces durées minimales de trajet sont respectées. D’autres sommations à respecter ont également été servies aux compagnies routières de transport interurbain de personnes. Il s’agit notamment de : Mettre en place une fiche de suivi automobile jointe au bordereau de route sur laquelle sera mentionné l’état technique du véhicule, ainsi que l’état physique du chauffeur devant prendre la route. Cette fiche de suivi sera signée par le chef d’agence, afin que sa responsabilité soit engagée ; Installer des ceintures de sécurité fonctionnelles dans les véhicules pour tous les passagers et de s’assurer de leur port par ces derniers lors des voyages, conformément à l’arrêté « n°003965/A/MTPT portant règlementation du port obligatoire de la ceinture de sécurité dans les véhicules automobiles » ; Mentionner désormais les heures de départ et d’arrivée par les chefs d’agences des sites respectifs sur les bordereaux de route afin de déterminer la durée exacte du voyage pour se rassurer du respect des délais de la route précis ; Me faire tenir sous huitaine les listes de tous vos conducteurs, assorties des photocopies de leur permis de conduire ainsi que les photocopies des cartes grises de tous vos véhicules ; Transmettre systématiquement, pour tout dossier de demande d’agrément, les photocopies des permis de conduire des conducteurs, leur affiliation à la CNPS et la liste des véhicules à exploiter ; En cas d’acquisition ou du retrait d’un véhicule le cas échéant, il est désormais obligatoire de solliciter un avenant pour la mise à jour de votre autorisation auprès de mes services compétents sans aucun frais supplémentaires ; Mettre un terme sans délai à toute nuisance sonore qui pourrait empêcher le repos du chauffeur au sein du terminal ; Afficher systématiquement le planning de rotation des chauffeurs au sein des compagnies de transport routier interurbain de voyages par semaine. Rappelons que ces mesures font suite aux trois accidents de la circulation survenus du 4 et 5 août 2021 dans la région du centre, et qui ont provoqué la mort de 40 personnes.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps