[Société] La famine va s'accentuer dans les villes Camerounaises d'ici 2050

Le monde rural, principal grenier d’approvisionnement en denrées alimentaires se vide progressivement. La population camerounaise va doubler d’ici 2050 (dans 29 ans, Ndlr) selon les prévisions des Nations Unies. A l’inverse, le monde rural, principal grenier d’approvisionnement en denrées alimentaires se vide à la même vitesse. Conséquence : le risque d’avoir deux fois moins de nourriture pointe à l’horizon. En effet, une étude menée par l’ONG SERC en 2016 révèle que plus de 700 villages recensés au Cameroun ont pratiquement perdu 52 % de leur population. Des déplacements des zones rurales vers les métropoles qui concernent en majorité les jeunes. Ce dépeuplement des campagnes préoccupe. L’Etat a une grande part de responsabilité dans l’évolution de cette courbe selon l’entrepreneur agricole Mathurin Elokwang : « C’est indéniable…Nous comptons assister à une pénurie d’ici 2050 si rien n’est fait. Les raisons sont simples. Il y a l’absence de politiques en matière d’encadrement du monde rural et le manque d’accompagnement des investisseurs dans le domaine agricole », déclare-t-il. Moins d’investisseurs dans le domaine agricole « Il y a de moins en moins d’investisseurs dans le domaine agricole parce que beaucoup considèrent que c’est un investissement à risque. Il y a aussi le temps de la durée du retour sur investissement et le fait que les banques n’accordent pas de crédit […] Même au niveau du gouvernement on note un abandon. Par exemple les campagnes de distribution des produits phytosanitaires aux paysans ne sont plus respectés », affirme Mathurin Elokwang. François Nkot, le président du bureau exécutif de STOP ! Exode Rural Cameroun, a fait du combat pour l’autosuffisance alimentaire à l’horizon 2050 son cheval de bataille. A l’en croire, « lorsque la principale force de travail s’en va, la production agricole et alimentaire prend un sérieux coup. La famine augmente dans les villages et les villes ne sont plus suffisamment ravitaillées en vivres frais ».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps