[Société] Falaise de Dschang : aucune fermeture de l'axe n'est envisagée

D’après un communiqué du ministre camerounais des Travaux publics, la réhabilitation de la Nationale 5 constitue une préoccupation majeure pour le gouvernement. Dans l’attente d’une reconstruction de la route, des travaux ont été réalisés sur plusieurs sections, de même que plusieurs y sont envisagés. « Il y a moins d’un mois, les équipes techniques du ministère des Travaux publics ont effectué une mission conjointe avec l’appui de l’entreprise BAO, actuellement mobilisée à Santchou, dans le but d’identifier les points critiques de la falaise de Dschang et d’intervenir en urgence et à court terme. Les accidents récemment survenus sur la falaise ont accentué cette urgence d’intervenir. Cette descente a permis d’identifier les points potentiels de rupture de trafic et de constater l’évolution des dégradations en raison surtout des fortes pluies enregistrées dans le département de la Menoua », informe le ministre des Travaux publics dans une publication ce lundi 12 juillet 2021. Des constats majeurs se dégagent, poursuit le communiqué, des fondrières se forment sur la chaussée du fait des pluies; l’écoulement des eaux qui a pour conséquence directe la dégradation des bordures et des accotements; la détérioration des équipements routiers à l’instar des glissières de sécurité; la majeure partie des dégradations ont été identifiées entre les points kilométriques 52 et 54+300. Gros porteurs Des dégradations qui nécessitent une intervention d’urgence sur cette section de la N5, selon les conclusions de la mission d’inspection menée par le MINTP. Actuellement au ministère des Travaux publics, des mesures sont prises pour apporter une solution technique à travers l’exécution des travaux. Pour ce qui est du trafic, Il est envisagé si cela est nécessaire, une limitation de la circulation sur cet axe pour des gros porteurs du fait de la formation des fondrières qui seront traitées. « La largeur de la route étant réduite au point de formation des fondrières, le passage des gros porteurs peut continuer à fragiliser lesdits points. Les préoccupations du ministère des Travaux publics restent focalisées autour de la réparation des dégradations et du démarrage des travaux d’urgence, une fois la solution technique arrêtée », conclut le communiqué.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps