[Société] Buéa :des centaines de chauffeurs manifestent contre la violence militaire

Hier dimanche à Buea, dans la région du sud-ouest du Cameroun, des conducteurs de taxi sont descendus nombreux dans les rues pour protester contre la répression militaire. La manifestation spontanée est née après qu’un véhicule militaire a heurté un Taxi et a tenté de s’enfuir. Mécontents, les chauffeurs ont exhorté les forces de sécurité à faire en sorte que le Taxi heurté dans la matinée soit réparé. En effet, les routes étaient barrées à la «Royal Pharmacy-Street 1» à quelques mètres de la place de l’indépendance. Cette manifestation spontanée a perturbé la circulation dans la ville. «Les véhicules militaires ont pris l’habitude de frapper intensément les taxis concernés circulent en ville. Cela nous épuise financièrement et il faut arrêter », a déclaré Vincent, un chauffeur de taxi à Mimi Mefo Info. Par ailleurs, les chauffeurs de taxi de Buea ont également accusé les militaires d’utiliser leurs armes et leurs véhicules pour intimider et extorquer de l’argent aux chauffeurs de taxi qui travaillent la nuit.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps