Sida :Au Cameroun,80000 adolescents et enfants sont déclarés séropositifs par l'UNICEF

A l’occasion de la célébration de la journée internationale des orphelins du SIDA le 7 mai dernier par la communauté internationale, des associations de défense des droits de ces derniers ont saisi l’occasion pour conscientiser d’avantage sur la prise en charge de ces orphelins et des enfants séropositifs. Le quotidien Info Matin paru le 6 mai 2019 rapporte que la prise en charge des orphelins du SIDA et des enfants séropositifs reste un défi humanitaire. Les orphelins du SIDA sont ces enfants qui ont perdu un ou deux parents à cause du VIH/SIDA. «Au Cameroun, près de 80 000 adolescents et enfants sont déclarés séropositifs par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF). L’organisme onusien parle d’un taux de prévalence de 8, 5% chez les enfants de moins de 14 ans ayant contracté la maladie à la naissance ou dès leur tendre enfance…», renseigne le quotidien. Albina Du Boisrouvray, la fondatrice de FXB, une association qui défend les droits des orphelins du SIDA a affirmé dans les colonnes d’Info Matin que: «les orphelins du SIDA, ainsi que tous les enfants affectés et/ou infectés par le virus, sont parmi les enfants les plus vulnérables de la planète. Ils sont le reflet des millions d’orphelins d’autres causes et des millions d’enfants des rues, à la dérive de la civilisation». Ces enfants infectés par ce virus, sont victimes de stigmatisation au sein de leurs communautés. «Certains parmi eux ne vont pas à l’école, parce qu’ils doivent s’occuper du parent malade. Ceux qui ne sont pas pris en charge par un membre de la famille ou par une âme sensible, se retrouvent dans la rue où ils sont exposés à tous les dangers», note le journal.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App