[Santé] Un nouveau pic de Choléra, déjà une quarantaine de morts au compteur

Au Cameroun, le choléra gagne du terrain dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord apprend-on du ministère de la Santé publique. Selon les statistiques du ministère de la Santé publique 775 cas ont été enregistrés entre fin décembre 2018 et février 2019. D’après cette source qui relate les chiffres compilés par le gendarme de la Santé publique, près de 7% de ces personnes touchées par le choléra sont décédées dans la seule région du Nord dont Garoua est la principale ville. Cette épidémie a déjà occasionné la mort de 48 personnes, apprend-on. La région du Nord n’est pas la seule ville touchée. L’Extrême-Nord, du fait de sa proximité avec le Nord présente également une situation épidémiologique alarmante. « Le choléra se transmet par des diarrhées, les vomissements, les mains sales et c’est très contagieux », explique-t-on au ministère de la Santé publique. Les autorités qui craignent que la situation déjà alarmante au Nord et à l’Extrême-Nord, touche la partie méridionale du pays, tentent de sensibiliser et de prévenir les camerounais par des messages audiovisuels diffusés sur les medias nationaux et à travers des affiches dans les lieux publics.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App