[Santé]Lutte contre le SIDA : Prise en charge insuffisante chez les 0-18

Seuls 20% d’entre eux sont pris en charge au Cameroun. Le deuxième forum national sur la prévention de la transmission du VIH/SIDA s’est tenu à Yaoundé du 10 au 12 septembre dernier. Le thème de cette édition était assez évocateur. «Optimiser la collaboration entre les formations sanitaires et la communauté pour atteindre les objectifs 90-90-90». Au centre des débats se trouvait une problématique. Trouver comment réduire la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Assurer la prise en charge du VIH chez l’enfant et l’adolescent au Cameroun était l’autre préoccupation lors de ce forum. La mise au premier plan de L’intérêt des femmes enceintes vivant avec le vih et celui des enfants paraît donc prioritaire. Ça permettrait facilement l’atteinte des objectifs 90.90.90. C’est du moins ce que pense Jacques Boyer. Le représentant de l’EU au Cameroun. La Prise en charge en question Le cadre de la prise en charge des femmes enceintes a nettement évolué au Cameroun. Huit femmes sur dix bénéficient du traitement antiretroviral. Celui ci permet d’éviter la transmission de la maladie au bébé. Ce n’est pas le cas pour les jeunes de 0 à 18 ans. Ici , seulement 20% sont pris en charge. Ce qui est très insuffisant. Éloignant de fait le Cameroun des objectifs 90-90-90 de L’ONU SIDA. L’objectif du forum de Yaoundé était pourtant clair. formuler une Vision nationale impliquant davantage les communautés. Ce qui améliorerait la qualité de la prévention de la transmission de la mère à l’enfant. Histoire de faciliter la prise en charge chez les mères et les adolescents.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps