[Santé] Lutte contre la poliomyélite : une campagne de vaccination prévue

Six régions du pays sont concernées par ces journées locales de vaccination qui démarrent le 18 septembre prochain. Les journées locales de vaccination contre la poliomyélite vont se dérouler dans six régions du Cameroun dans les prochains jours. La première phase se déroule du 18 au 20 septembre 2020, et du 9 au 11 octobre pour la seconde phase. Ces journées locales sont prévues dans les régions de l’Adamaoua, du Centre, de l’Est, de l’Extrême Nord du Littoral et du Nord. Cette campagne intervient dans le cadre du maintien du statut du pays libre de poliomyélite que le Cameroun a obtenu le 18 juin 2020 au cours de la session de la Commission régionale de certification de l’éradication de la poliomyélite pour l’Afrique (Crca). Le statut libre de poliomyélite dont le Cameroun a bénéficié est venu reconnaitre les efforts déployés par le ministère de la Santé publique pendant ses sept dernières années marquées par une épidémie de poliomyélite au Cameroun. En rappel entre 2013 et 2014, le Cameroun avait enregistré neuf cas de poliovirus sauvages. Les journées locales qui sont annoncées dans les prochains jours visent à poursuivre ces efforts du ministère de la Santé publique dont l’objectif vise : à renforcer l’immunité collective chez tous les enfants âgés de O à cinq ans. Pendant ces journées, les vaccinateurs passeront dans les ménages, les marches et autres lieux de regroupement, pour administrer deux gouttes de vaccin polio oral aux enfants. La poliomyélite est une maladie très contagieuse, causée par un virus appelé « poliovirus ». Cette maladie se transmet par la consommation d’eau ou d’aliments souillés. Le virus attaque surtout les membres, les affaiblit et paralyse durant toute la vie. Cette maladie affecte les enfants de moins de cinq ans qui ne sont pas immunisés. Jusqu’à présent, cette maladie reste inguérissable et la vaccination est le seul moyen pour l’éviter. Les journées locales prévues dès ce mois de septembre interviennent dans un contexte marqué par la pandémie du Covid 19. Cette pandémie a suscité des rumeurs et amplifié des réticences autour du vaccin. Les responsables du Programme Elargi de vaccination •(Pev) en appelant à la responsabilité des parents tout en les rassurant que malgré le contexte dominé par le Covid ,19,1e Cameroun doit poursuivre sa riposte dans le cadre de la poliomyélite afin de protéger tous les enfants âgés de moins de cinq ans.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App