[Santé ]livraison d'un chantier de l'hôpital de référence de Bertoua en août 2021

Le Ministre de la Santé publique a accordé un délai de rigueur à l’entreprise qui réalise les travaux.Le taux d’avancement des travaux de construction du Centre hospitalier de référence de Bertoua, lancés en 2017, se situe à 82%. C’est ce qui ressort de la visite d’inspection effectuée par le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, lors de son ressent séjour dans la région de l’Est. Après avoir fait le tour du propriétaire, il en ressort que le chantier de cet hôpital n’a pas été un long fleuve tranquille car, sur le site, il y a eu de manière récurrente des mouvements d’humeur des ouvriers. Au-delà des multiples grèves qui ont plombé l’évolution des travaux, il y a aussi la célérité dans le paiement des décomptes, et enfin la survenue du Covid-19. Il faut ajouter également les problèmes de ravitaillement en eau dans la ville de Bertoua et les multiples délestages. Face à toutes ces difficultés, une rallonge de trois mois a été accordée à l’entreprise pour achever les travaux au plus tard à la fin du mois d’Août 2021. « Les travaux avancent. On estime le taux d’exécution à 82%. Il est question que l’entreprise se mette au travail pour tenir les délais », a laissé entendre le ministre de la Santé publique. Travaux de finition L’œuvre en elle-même est terminée. Située au quartier Gbego près du camp sic de Bertoua, cette structure sanitaire ultra moderne aura une capacité d’accueil de 112 lits et pourra prendre en charge toutes les pathologies. Sur le chantier, 116 employés s’attèlent aux travaux de finitions notamment ceux de carrelage, des installations électriques, de plomberie, la climatisation, de faux plafond. Les travaux spécifiques avec certaines entreprises sont terminés. Camwater par exemple, a déjà passé sa canalisation. La Camtel quant à elle, doit encore faire quelques raccordements pour la fibre optique. Cependant, quelques couacs sont observés dans la réalisation de l’ouvrage bâti sur 13 000 m2. On note par exemple l’absence de la maternité : « Même si toutes les pathologies seront traitées dans cette formation hospitalière d’une capacité de 112 lits, l’accent sera mis sur les maladies endocriniennes et les problèmes d’oto-rhino-laryngologie. Néanmoins, il y aura un plateau technique à vocation généraliste. Et la seule unité qui n’a pas été intégrée dans cet hôpital et qui peut être considérée comme fondamentale c’est la maternité », relève le directeur général de Helyo ingénierie, Isidore Yamben. Il est par ailleurs maître d’œuvre de l’exécution. Selon certaines indiscrétions, une pré-réception technique pourra avoir lieu dans quatre semaines environ et la réception provisoire du chantier en fin Août 2021. Cette nouvelle date de livraison fait suite à une prolongation du délai de livraison de trois mois accordé par le minsanté à l’entreprise qui réalise les travaux. Il a en outre apprécié l’état d’avancement du chantier de cette structure sanitaire de référence ultramoderne, qui va améliorer la qualité de la prise en charge des malades dans la région de l’Est.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps