[Santé] le Minsanté visite nuitamment les hôpitaux à Ebolowa

Le ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie a saisi l’occasion de séjour dans la capitale région du Sud pour inspecter nuitamment les hôpitaux publics. En séjour dans la ville d’Ebolowa dans le cadre, du lancement de la campagne nationale de lutte contre les hépatites virales, le ministre de la Santé publique arrivé dans la ville dimanche soir a profité de la nuit, pour effectuer des visites inopinées dans deux formations hospitalières, notamment, l’hôpital régional et le dispensaire urbain. Visites surprises La première halte de cette descente aux encablures de 22 heures est effectuée à l’hôpital régional d’Ebolowa. Le Min-santé se rend à l’accueil, aux urgences, à la maternité et à la pédiatrie. Un constat ressort de cette visite, l’infrastructure vieille de 57 ans croupie sous le poids de l’âge. Le Minsanté a instruit les services compétents de son département ministériel à venir dans les plus brefs délais effectuer, une évaluation physique afin d’une mise en route rapide de la procédure de réhabilitation. Durant près de deux heures d’horloges, le Dr Ma-naouda Malachi sous la conduite du Dr Jean Claude Abessolo questionne sur les conditions de travail du personnel. Il échange avec les patients sur la prise en charge, l’accueil et le reste. Certains patients n’ont pas manqué de marquer leur étonnement de voir le ministre de la Santé pour la première fois et surtout à une heure aussi avancée de la nuit. Une heure qui devrait en principe le trouver sur son lit. Il a été encouragé par certains patients dans cette volonté de changer le visage des hôpitaux au Cameroun. Le ministre de la Santé publique a martelé, qu’il n’est nullement question d’une chasse aux sorcières, mais simplement toucher du doigt « les conditions de vie et de travail du personnel ». Se rassurer si le personnel d’astreint est en poste et si les malades sont au centre des préoccupations du personnel sanitaire, notamment, dans l’accueil, l’orientation et la prise en charge. La seconde halte était au dispensaire urbain aux encablures de minuit. Ici la délégation conduite par le Minsanté a quasiment procédé au même rituel qui lui a permis de toucher du doigt la réalité du terrain. Métiers nobles Le lendemain au cours de la cérémonie de lancement de la campagne nationale de lutte contre les Hépatites virales, le Dr Manaouda Malachie dans son discours de circonstance a saisi la brèche, pour rappeler à ses collaborateurs que, les métiers de la santé sont nobles : « C’est la raison pour laquelle je viens toujours voir comment vous travaillez, afin que notre service aux malades et ce, dans un cadre bien entretenu, soit érigé aux standards de noblesse ».Toujours dans le cadre de ce séjour dans le Sud, le Minsanté a visité le chantier de construction de l’Hôpital de référence d’Ebolowa où les travaux se poursuivent malgré quelques retards constatés, mais qui ne sont pas de nature à remettre en question l’énorme travail qui a déjà été abattu.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps