[Santé]Le minsanté suspend le chirurgien de l'hôpital de district de Bafia

La décision du ministre de la Santé publique fait suite au conflit entre le chirurgien en question et le directeur dudit hôpital. Le bras de fer observé depuis environ deux mois entre le Dr Roger Mbenda, directeur de l’hôpital de district de Bafia, chef-lieu du département du Mbam et Inoubou dans la région du Centre et le chirurgien Dr Maurice Ngeumtcheng, présageait une décision forte du ministre de tutelle. La décision murie de Manaouda Dans une première sortie en date du 28 janvier 2021 instruisant le délégué régional « de convoquer ces deux brillants médecins et de les écouter attentivement », le MINSANTE prévenait que « de leurs échanges dépendront les mesures à prendre pour la bonne marche de cet hôpital ». Le membre du gouvernement a frappé du poing sur la table ce 9 février en suspendant sieur Ngeumtcheng Maurice de toute activité au sein de l’hôpital de district de Bafia « pour une durée de trois mois, éventuellement renouvelable » et ce, « pour manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelles », lit-on en l’article 1 de la décision. L’article 2 quant à lui précise que « pendant ladite période, l’intéressé est suspendu de solde et sera repris de solde qu’après sa reprise de service », a décidé le Dr Manaouda Malachie. Les griefs au chirurgien.Notons que le collectif formé à la suite du clash entre le directeur de la formation sanitaire concernée et son chirurgien relève une « frénétique insubordination » de ce dernier envers son chef hiérarchique. Bien plus, « Depuis son arrivée en Septembre 2019, le Directeur a su faire renaitre l’hôpital de ses cendres, chose qui ne plait pas à la mafia qui profitait des situations préexistantes et aux nouveaux qui pensent qu’il fallait laisser perdurer cet état de choses bénéfiques à un certain personnel », lit-on dans la lettre du collectif

Website to visit

Social

  • Mobile Apps