[Santé] Le Cameroun va commencer une étude d'anticorps contre le COVID-19 en Afrique

Les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies indiquent qu’une étude à l’échelle du continent a commencé sur les anticorps anti-coronavirus après que des preuves ont indiqué que plus de personnes ont été infectées que les chiffres officiels ne le montrent. Le directeur John Nkengasong a déclaré aux journalistes que l’étude inclurait tous les pays africains, mais ceux qui montrent un intérêt pour commencer dans les semaines à venir sont le Libéria, la Sierra Leone, la Zambie, le Zimbabwe, le Cameroun, le Nigéria et le Maroc. C’est après que des enquêtes au Mozambique ont trouvé des anticorps dans 5% des ménages de la ville de Nampula et 2,5% dans la ville de Pemba. Et pourtant, le Mozambique n’a que 2 481 cas confirmés. Nkengasong dit que «ce qui est important, c’est que beaucoup moins de personnes contractent la maladie. Combien de personnes sont infectées et asymptomatiques sur notre continent? Nous ne le savons pas. La jeune population africaine, avec un âge médian de 19 ans, a été qualifiée de facteur possible ». S’il y a donc plus de personnes infectées par la maladie que les chiffres officiels ne le montrent, il va sans dire qu’elles sont asymptomatiques ce qui pourrait faciliter la recherche et les études sur les anticorps pouvant aider à s’immuniser contre la Covid-19 sur le continent.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App