[Santé]De nouveaux équipements pour l'hôpital régional annexe d'Edea

Annonce faite vendredi dernier par le ministre de la Santé publique, de passage dans la formation sanitaire. L'Hôpital régional, Annexe d'Edéa, a reçu, ce vendredi 11 juin, la visite inopinée du ministre de la Santé publique. Le Dr Malachie Manaouda, en route pour Kribi, a donc marqué une halte dans cette formation sanitaire, dont il a procédé à l'inspection. Sous la conduite du Dr Jean Gustave Tsiagadigui, directeur l'hôpital, le Minsanté a inspecté l'établissement inauguré le 26 juillet 2011, et pris connaissance des difficultés auxquelles il fait face aujourd'hui. Constat dressé au service de chirurgie dentaire, visité en premier, son équipement est sommaire. Etape suivante, les salles de kinésithérapie et de rééducation post-AVC, où le Minsanté et sa suite ont eu le plaisir d'être édifiés sur l'utilité et l'exploitation des équipements par l'ingénieur kinésithérapeute Bayang. Un spécialiste à qui le Minsanté a recommandé de transmettre son savoir-faire, afin d'assurer la relève. Au service d'imagerie, la délégation va constater que les équipements d'échographie et de radiologie récemment reçus (du Minsanté) ont été installés et sont en pleine exploitation. Dans la foulée, le ministre a demandé à l'administration de l'hôpital d'aménager une salle pour accueillir, au plus tard dans deux semaines, un scanner. Annonce qui va susciter une explosion de joie chez les personnels de l'hôpital, mais aussi chez Cyrille Yvan Abondo, le préfet de la Sanaga-maritime. Poursuivant sa visite, le Dr Malachie Manaouda va découvrir un bureau dédié à la conservation des archives. Une conservation loin d'être optimale, des piles de documents - insérés dans des classeurs ou posés sur des étagères - risquant d'être détériorés. D'où l'instruction ministérielle de numériser l'ensemble de ces archives. Autres constatés établis : il faudrait davantage de lits en maternité (qui en outre ne dispose que d'une couveuse), et des équipements supplémentaires pour le bloc opératoire, qui n'est que partiellement opérationnel. S'agissant du Covid-19, la salle de prise en charge a fait l'objet d'une attention particulière de la part du Minsanté, qui a recommandé qu'elle soit transformée en unité de réanimation pour laquelle le matériel est déjà disponible. Au cours de la séance de travail qui suivra la visite, le Dr Manaouda Malachie va saluer les efforts du personnel soignant dans la lutte contre la pandémie, avant d'appeler à un relèvement du taux de vaccination dudit personnel. Des assurances seront par la suite données, au sujet de l'autonomisation prochaine de l'hôpital en eau et en énergie, ainsi qu'au traitement désormais automatisé des actes de carrière des personnels.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps