[Santé] De cas de choléra confirmés a la prison principale de Kribi

Un détenu à été conduit samedi 19 septembre 2020 aux urgences de de l’UTC de Médecins Sans frontières. Après examen, il a été testé positif. Les équipes de Médecins sans frontières ont confirmé un cas de choléra dans la prison principale de Kribi après examen d’un détenu. Arrivé à l’hôpital dans la nuit de samedi, un détenu de 31 ans présentait des signes de fatigue extrême et des symptômes de choléra (vomissements et diarrhée). Les examens effectués en laboratoire ont confirmé dimanche que le patient était atteint. Un cas qui sème la panique au sein du pénitencier car plusieurs autres détenus présentent des signes similaires. Les équipes de MSF ont lancé une campagne de dépistage et de vaccination, campagne pilotée par le chef de santé de district de Kribi Dr Aurore Ekedi Moukoko afin de mieux contrôler l’épidémie. Cette évolution place la région du Sud, deuxième avec 573 cas. Les 12 premiers décès ont été enregistrés dans un village de pêcheurs à Londji, à une quinzaine de kilomètres de Kribi. C’est la région du Littoral qui arrive en tête avec 794 cas. Au Sud-Ouest, la situation est stable avec 73 cas. De ce côté, la situation est plus ou moins maîtrisée. La quatrième région la plus touchée est la région du Centre avec plus de 57 cas identifiés. Des chiffres qui sont appelés à évoluer avec la saison des pluies qui a cours. Au 17 septembre, le Cameroun compte 14.497 malades confirmés et plus de 66 décès, enregistrés dans quatre régions : le Centre, le Littoral, le Sud, le Sud-Ouest. D’après la docteure Linda Esso, sous-directrice de la lutte contre les épidémies et les pandémies au ministère de la santé publique, depuis le début de l’année, cette maladie fait, des ravages dans le pays. Malgré les multiples promesses gouvernementales, des millions de Camerounais n’ont toujours pas accès à l’eau potable et vivent dans l’insalubrité et la promiscuité. Avec les inondations qui touchent actuellement le nord du pays et ont frappé Douala fin août, les autorités sanitaires craignent le pire.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App