[Santé] Cinq jours de vaccination contre le choléra à Douala

La campagne est lancée du 25 au 30 mars 2021 dans la capitale économique où dix cas ont été détectés et un mort enregistré. Pendant cinq jours, il sera question d’administrer le vaccin aux enfants âgés de plus d’un an dans tous les districts de santé de la capitale économique. Il s’agit de la deuxième phase de riposte à cette maladie dans le Littoral. Elle intervient au moment où 10 nouveaux cas et un mort ont été enregistrés par les autorités sanitaires de la région. « Nous avons enregistré des cas de cholera dans la plupart de nos districts du Wouri et on a sélectionné les districts les plus en épidémie pour pouvoir riposter efficacement dans la communauté », indique Dr Hans Moussi. Il précise par ailleurs que « le vaccin contre le cholera se fait en deux doses et il a fallu que le gouvernement déploie tous les moyens pour que la population qui avait déjà bénéficié de cette première dose puissent également avoir la deuxième dose pour une couverture maximale d’au moins trois ans ». Qualifiée de maladie de la saleté, le choléra est très contagieux et mortel. Le lavage obligatoire des mains avant manipulation des aliments, l’assainissement du milieu de vie, bref la propreté, sont les règles de protection à respecter pour éviter de l’attraper. D’où l’appel de la coordination régionale de lutte contre les épidémies à accorder une attention particulière au cholera, dont les morts sont traités de la même manière que ceux de l'autre pandémie. La 2e phase de riposte vaccinale contre le cholera dans le Littoral intervient après le premier tour tenu du 1er au 14 août 2020.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps