Route Ebolowa-kribi:le Cameroun rejette l'offre italienne

L’entreprise italienne ICM-CMC Spa adjudicataire des travaux de bitumage de cette route a été invitée ce mardi 21 mars par le ministre des Travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi, à fournir une offre technique moins coûteuse que la première proposition reçue. A l’issue de cette étape, le coût global de cette route ainsi que la date de démarrage des travaux seront connus. Cette interpellation du gouvernement à l’endroit du groupe italien a été faite au cours d’une audience accordée par le ministre des Travaux publics au Président directeur général de l’entreprise italienne ICM-CM qui devra conduire les travaux.qL’offre formulée par l’entreprise italienne présentait une route devant couter environ 200 milliards FCFA, (soit près de 1,4 milliard de FCFA le kilomètre de bitume) pour un linéaire de 179,28 kilomètres avec des voies de contournements prévues à Ebolowa et Akom dans la région du Sud.Pour le gouvernement camerounais cette route apparaît trop optimisée et par conséquent trop chère si l’on se réfère à cette proposition faite par le prestataire italien. Par conséquent, Emmanuel Nganou Djoumessi a suggéré au PDG de ICM-CM de revoir à la baisse le standard de cette voie qu’il juge trop élevé . Pour cela le ministre a demandé au maître d’oeuvre, de réduire la dimension de la chaussée, et de ne pas prendre à ses dépens des rubriques telles que les expropriations, la pose de la fibre optique, la réservation électrique et d’autres travaux connexes qui sont déjà inscrits dans le Budget d’investissement public. D’un ton ferme, le ministre des Travaux publics a aussi attiré l’attention du partenaire italien sur les frais de supervisions des travaux qu’il juge assez élevés. “il faut aussi les réduire” a t-il déclaré durant la rencontre.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps