Ring-road : la BAD apporte près de 12 milliards

La Banque africaine de développement vient d'approuver un prêt en faveur de ce projet routier de la région du Nord-Ouest. Le projet de construction de la Ring-Road vient de prendre un coup d'accélérateur. Au cours de son conseil d'administration mardi dernier à Abidjan, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 17,96 millions d'euros (11, 781 milliards de F) au Cameroun pour financer cet import projet dont l'impact économique et social n'est plus à démontrer. En effet, la route nationale n° 11 (RN11), plus connue sous l'appelation Ring-Road, forme une boucle autour des axes Bamenda-Ndop-Kumbo-Nkambe-Misaje-Nyos-Weh-Wum-Bamenda, sur une distance totale d'environ 357 km. Son bitumage va améliorer la circulation des marchandises et des personnes. Il renforcera également les fondements d'une croissance forte et durable en promouvant le commerce national et régional. Une route en boucle qui traverse six des sept chefs-lieux de départements de la région du Nord-Ouest et comprend plusieurs liaisons avec la frontière nigériane. A date, seul le tronçon Ndop-Kumbo, d'un linéaire de 60,5 km est totalement achevé. Le prêt approuvé mardi vient donc comme une bouffée d'oxygène pour ce projet dont le coût est estimé à environ 143 milliards de F selon certaines sources et qui court depuis 1988. Par ailleurs, il s'agit de « la troisième intervention de la BAD dans le cadre du Programme d'appui au secteur des transports au Cameroun, plus précisément pour la mise en œuvre du projet de réhabilitation et de modernisation du réseau routier », indique la banque dans le communiqué de presse rendu public après l'approbation du prêt. L'institution répond ainsi favorablement à une sollicitation du gouvernement camerounais, soucieux de mener à bien ses projets de développement, malgré certaines difficultés.

Social

  • Mobile App