Réunion entre le ministre de la défense et le commissaire des Nations-Unies aux droits de l'homme

Michelle Bachelet, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’Homme, accompagnée de Allegra Maria Del Pilar Baiocchi, la Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies, et d’une forte délégation de représentants de l’ONU, ont séjourné dans les locaux du Ministère de la Défense ce jeudi 2 Mai 2019. C’est dans le but d’évaluer d’une part, la volonté et la capacité du Cameroun à préserver les droits de l’homme, et de s’informer de la situation sécuritaire dans nos Régions sujettes aux troubles sociopolitiques, que Michelle Bachelet, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, et la délégation qui l’accompagnait ont suivi avec beaucoup d’attention l’exposé du Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense BETI ASSOMO Joseph, lequel présentait les actions des militaires sur les différents théâtres d’opérations, dépeignant aussi de façon réaliste, les actes de barbarie commis par les bandes terroristes et pseudo-sécessionnistes dans l’Extrême-Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Dans le contexte sociopolitique actuel en effet, les Forces de Défense et de Sécurité ont été pointées du doigt à maintes reprises par quelques organismes internationaux, qui les accusent d’être auteurs de présumées atteintes aux droits de l’homme. Mais en dépit de toutes ces délations, c’est avec un courage inébranlable, un professionnalisme à nul autre pareil et dans le respect rigoureux des lois et règlements de la République, que les valeureux soldats camerounais continuent de défendre avec abnégation et patriotisme la souveraineté du pays. Au terme de ces échanges, Michelle Bachelet est partie visiblement satisfaite, car convaincue par les nombreuses preuves établissant la légitimé, la légalité et l’humanisme des actions des Forces de Défense et de Sécurité camerounaises dans les zones crisogènes.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App