Réélection de Biya: les forces de la transition tiennent tête au régime

Dans le guide de planification des projets du Minepat intégrant le ” Visa maturité “, le Cameroun comptait sur l’appui de la quatrième puissance mondiale. Mais, avec les contestations sur l’élection frauduleuse de Paul Biya, l’amplification de la crise anglophone et les pressions de la diaspora camerounaise, l’Allemagne a décidé de couper les vivres au régime de Yaoundé. Le 11 octobre 2018, Dr. Christoph Hoffmann du Parti Démocrate Libéral, avait déjà chargé le régime camerounais dans un discours incendiaire à l’Assemblé Nationale Allemande sur la crise politique au Cameroun “Dans la partie anglophone du Cameroun, il y a une guerre civile. C’est la dernière station d’un long échec du gouvernement de Yaoundé, qui depuis 20 ans, a échoué ou n’a pas voulu la régionalisation promise dans la Constitution.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App