Réaction de Leger NTIGA, l’auteur de la UNE polémique du Journal Essingan

« C'est un travail de journaliste qui a été fait. K-tino est béti, Coco argenté est béti, JP mélody est béti, Ernest Obama est béti, Ava qui est mort est béti, Désiré Amogou est béti. Est ce que c'est une réalité ? Est ce que nous sortons d'un contexte électoral ? Est ce que ces gens là ont été attaqués ? Je n'ai pas de commentaires à faire, faites des commentaires comme vous voulez, mais nous n'avons ciblé aucun groupe contre un autre, nous avons dit que des gens sont victimes des attaques, point barre !!! » En parcourant le dit journal, Nous avons pu constater que, l’auteur fait un lien entre ces attaques contre le journaliste Ernest Obama, le vicaire Amougou et bien d’autres artistes, et le « climat délétère qui règne en ce lendemain d’élection au Cameroun ». « L'agression sur le vicaire épiscopal de la zone pastoral Mvolye survient quelques semaines après la prise de parole de l'archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga au sujet de la reconnaissance des résultats de l’élection présidentielle. Une prise de position qui a suscité de nombreuses réactions teintées d’agressivité à l’endroit du prélat dont le porte parole ( Abbé Amougou, ) a amplifié la prise de parole à travers les supports médiatiques dédiées à l’archidiocèse. Comme d’ailleurs, la profanation de la cathédrale Notre Dame des Victoires de Yaoundé à l’issue de laquelle les militants du MRC avaient été interpellés. » . Les multiples exactions de la ‘’ Brigade antisardinard ’’ en Europe notamment où certaines communautés ont fait l’objet d’agressions physiques et verbales : K-tino, Coco Argentée (…) On a appris ahuri l’agression perpétrée contre Ernest Obama de Vision 4. » Poursuit t-il.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App