RDC: obsèques des deux étudiants tués lors d'une manifestation

En République démocratique du Congo (RDC), la levée des corps des deux étudiants tués la semaine dernière, a eu lieu vendredi 23 novembre, à Kinshasa. Les étudiants de l’université de la capitale, l'Unikin, ont été abattus par les balles de la police alors qu'ils manifestaient pour réclamer la reprise des cours après deux mois de grève des leurs professeurs. Partagés entre tristesse et colère, leurs camarades leur ont rendu hommage. Dès 9h00 du matin, plusieurs centaines d'étudiants se sont réunis devant la morgue des cliniques universitaires. Ils ont chanté contre la police et le pouvoir en place. Les deux corps ont été sortis du bâtiment deux heures plus tard. La tension était vive. Les deux familles se sont mises à l'écart. Les étudiants ont récupéré les cercueils de leurs amis, les ont posés sur leurs épaules et ont fait le tour du campus au pas de course. La première destination fut le home 10 où logeaient les deux étudiants. Une estrade funéraire y a même été installée. Après ces hommages à l'université, les étudiants, par centaines, ont quitté le campus et sont allés déposer les cercueils dans deux funérariums, dans les communes de Lemba et de Limete où attendaient les familles. Le procès de deux policiers, présumés auteurs de ces deux tirs, a également débuté. Pendant ce temps, les professeurs n'ont toujours pas repris les cours.

Social

  • Mobile App