Pour Martin Camus Mimb, il faut ''FERMER LE LYCÉE DE DEIDO...''

Depuis hier, je lis traumatisé, le drame survenu à Deido. Je lis surpris, la complaisance des gens qui vont jusqu'à faire le procès des gamins,qui même s'ils étaient des délinquants, sont dans cet espace pour être socialisés et éduqués. Si ce drame avait eu lieu dans un établissement privé, à l'heure où j'écris ceci, on aurait déjà publié un communiqué sur "hautes instructions", pour fermer l'établissement et livrer les Responsables à la vindicte populaire, non sans stigmatiser toutes les horreurs les plus imaginaires pour justifier tout. Pourquoi les responsables de cet établissement sont-ils toujours en poste? Ils sont fautifs de bout en bout...Comment une objet dangereux traverse-t-il aussi facilement un portail où la fouille des sacs et la vigilance sont de mise? À notre époque, il y avait au moins cinq filtres de contrôle et de surveillance : -Le Chef de classe qui donnait l'alerte de la discipline... -Les Surveillants de secteurs qui quadrillaient le périmètre de l'enceinte de l'établissement... -Les Surveillants Généraux qui marchaient dans tous les sens... -Les Censeurs qui bien que administratifs appuyaient les premiers cités... -Les Proviseurs...J'ai connu Ikong Joseph, Baha Ba Noglè au Lycée classique d'Edea, Gabriel Tum Ngong et Ndong Albert Serge au Lycée Bilingue d'Edea...Ils rodaient comme des mauvais anges...distillant peur et dissuasion. Il était quasiment impossible qu'un pôle de tension soit ouvert dans un coin de l'établissement, sans apercevoir l'un d'eux...Les élèves délinquants il y en avait...mais la rigueur déjà sur leur tenue et leur coiffure, était les premières mesures de redressement. Sortez de vos bureaux! Et je suis serieux, il faut balayer toute l'administration de cet établissement. Probablement il y en a qui me sont proches sans que je ne le sache. Mais tous ont failli. Que ce soit celui qui est décédé ou celui qui ira en prison, deux familles sont dans la détresse après vous avoir confié leur progéniture pour quelques heures...Vous leur devez des comptes! Martin Camus MIMB Citoyen Éveillé #NsangNkong #Médiatude

Social

  • Mobile App