Port autonome de kribi :les cartes marines au service de la sécurité

La remise de ces cartes a eu lieu le 15 février à la résidence de l’ambassadeur de France au Cameroun, S.E. Gilles Thibault. C’était en présence de l’ambassadeur, du ministre des Finances, du ministre des Transports, du Directeur du Port autonome de Kribi, entre autres personnalités. Se mettre à jour en termes de cartographie et d’instructions nautiques vis-à-vis de l’Organisation maritime internationale, est un objectif dont le Cameroun se rapproche avec la réception de ces cartes marines. Réalisées par la société française Shom, ces ouvrages ont été financés par l’Agence française de Développement (Afd). Ils permettront entre autres, d’étudier de manière approfondie les mers, notamment le phénomène sédimentaire, de comprendre les effets du dérèglement climatique, de recevoir dans des conditions de sécurité optimales de nombreux navires et auront une incidence sur le domaine du transport maritime. Les cartes maritimes remises au Port autonome de Kribi, ne constituent qu’une étape au développement de cette infrastructure. Avec la mise en place du Système d’information portuaire, le complexe franchira une nouvelle étape qui permettra au Cameroun de se faire une place de choix dans le domaine du transport maritime. Pour le ministre des Finances Louis Paul Motaze, la conception d’Aude Tychensky, ingénieur en chef hydrographe et représentant de la société Shom, est «un outil puissant à l’exploitation du port en eau profonde». D’après le ministre des Transport, Ernest Massena Ngalle Bibehe «le port de Kribi dispose de tous les atouts pour s’imposer (…) comme un port de référence».

Social

  • Mobile App