[politique] Wilfried Ekanga : ‹‹ l'espace politique camerounais est plein d'individus insolites ››

Pour le politologue, le Cameroun de demain ne ressemblera en rien au poulailler actuel le messianisme quasi religieux prennent le pas sur le programme politique et l’idéologie des partis. Dans une tribune publiée ce mardi 15 juin 2021 sur sa page Facebook, le critique politique camerounais Claude Wilfried Ekanga tacle indirectement les hommes politiques qui se contentent de s’opposer à Maurice Kamto. Au lieu de rejoindre le président national du MRC pour faire tomber le régime de Yaoundé. « L’espace politique camerounais est plein d’individus insolites que l’on a gentiment conviés à dîner, mais qui ont réclamé un couvert avant de se mettre à table. Résultat des courses : ils ont l’estomac qui gargouille de manière ininterrompue, et ont perdu toute faculté de discernement. Or, agoniser ainsi en présence de nourriture est la façon la plus stupide de mourir », note l’écrivain essayiste. A l’en croire, le MRC ne saurait se permettre une démarche aussi assassine. Surtout que, pense-t-il, le Cameroun de demain ne ressemblera en rien au poulailler actuel où la surexcitation et le messianisme quasi religieux prennent le pas sur le programme politique et l’idéologie des partis. L’adhésion à un parti politique « Quand tu adhères à une formation politique, c’est avant tout parce que son programme te convient. Si en plus ce programme est porté par une personne vertueuse et crédible, alors tant mieux ! Ça s’appelle la cerise sur le gâteau », fait savoir le politologue et spécialiste des questions internationales. « Mais cela ne doit pas être ton credo principal, ou du moins ton seul crédo. Tu dois avoir en esprit que l’individu qui porte le parti lundi ne sera peut-être plus le même mardi. Or si ton adhésion repose sur l’homme plutôt que sur le projet, alors elle mourra avec l’homme ; tout comme le parti tout entier. C’est de la bêtise », prévient-il.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps