[Politique] Voici pourquoi le MRC se méfie du forum de Munich

Le secrétaire national à la Communication du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Sosthène Médard Lipot indique que, cet évènement «relève de la manipulation des adversaires du parti». La position du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) par rapport au Forum de Munich est claire. Le parti de Maurice Kamto se méfie de cet évènement. Sosthène Médard Lipot précise d’entrée de jeu, que le Mrc ne tire aucune ficelle de ce forum. Et pour lui, il est important que l’opinion évite de tomber dans le piège de la manipulation de leurs adversaires politiques. «Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun est un parti organisé. Depuis 2012, nous avons un positionnement idéologique, «changer d’avenir dans la paix», une vision pour le Cameroun, «notre projet de société», des offres programmatiques à l’instar du programme de gouvernement du président Maurice Kamto, des textes, statuts et règlement intérieur, des responsables, politiques et techniques, chargés de la mise en œuvre et de la réalisation de nos projets politiques, en relation des alliés ou partenaires politiques», déclare Sosthène Médard Lipot. Le secrétaire national à la Communication du Mrc poursuit dans l’interview accordée au quotidien Mutations, «Une double crise politique profonde traverse le Cameroun depuis trois ans: le problème anglophone depuis 2012, le Mrc souligne l‘indispensable priorité d’en trouver des réponses politiques objectives, et la crise post-électorale née de la mascarade du processus électoral lors de la présidentielle du 7 octobre 2018. Notre pays traverse donc une double crise politique, dont le dénominateur commun est la faillite de ce que nous appelons au Mrc «pacte républicain», et plus prosaïquement le vivre-ensemble, face aux dénégations cyniques et manœuvres dilatoires du régime dictatorial».

Website to visit

Social

  • Mobile Apps