[Politique] Voici les quatre moments clés qui manquerons la session de juin du parlement

La deuxième session ordinaire du Parlement s’ouvre ce mardi 8 juin 2021 à l’Assemblée nationale et au Sénat. Les deux institutions législatives se réuniront dans leurs chambres respectives à la Conférence de Yaoundé pour la première fois depuis le décès de la vice-présidente de l’Assemblée nationale, l’honorable Emilia Mojowa LIfaka et du membre le plus âgé du Sénat, Nfon Victor Mukete. La plénière d’ouverture sera un événement solennel présidé par le Président de l’Assemblée nationale et le Président du Sénat à 11 heures et 16 heures respectivement. Les deux événements sont généralement suivis par des dignitaires de l’État, menés par le Premier ministre, chef du gouvernement. La session, qui durera un mois, devrait permettre de contrôler les actions du gouvernement, d’examiner et d’adopter les projets de loi qui seront déposés au cours de la session. Selon l’ordre du jour établi par le Secrétariat général de l’Assemblée nationale, quatre moments clés marqueront la session de juin : – Le débat sur l’orientation du budget – Le Parlement des enfants – Séance plénière spéciale sur les questions d’intérêt national suivantes – Échanges et séances d’information pour les commissions générales Le débat sur l’orientation budgétaire Le débat d’orientation budgétaire est devenu une tradition ces dernières années. Au cours de ce débat, le Ministre des Finances présente les différents axes sur lesquels le budget de l’année suivante sera élaboré et permet aux législateurs de poser des questions sur les priorités du gouvernement. Le débat se termine généralement par une recommandation du parlement sur le budget. La session sera également examinée pour examiner et adopter le projet de loi relatif à l’ordonnance présidentielle portant modification du projet de loi de finances 2020. Le Parlement des enfants L’une des principales innovations de la session de juin est le Parlement des enfants qui se déroulera dans un format hybride. Selon cette formule, les jeunes députés de l’Assemblée nationale de la région Centre seront physiquement présents dans l’hémicycle, tandis que leurs homologues des neuf autres régions les rejoindront par vidéoconférence depuis les sièges régionaux. Séance plénière spéciale sur les questions suivantes d’intérêt national La session devrait également examiner – Les enjeux socio-économiques et politiques de la question foncière au Cameroun et ses perspectives législatives. – Le plaidoyer pour l’amélioration de l’instrument juridique sur la protection de l’enfance au Cameroun ; la question de l’accès à l’électricité et à l’eau. Échanges et séances d’information pour les commissions générales La session parlementaire de juin sera également marquée par des réunions de commissions. A l’Assemblée nationale, cinq commissions générales seront impliquées. Au cours des sessions, les membres du gouvernement seront invités à s’entretenir avec les membres des commissions sur la politique du gouvernement dans leur domaine d’activité respectif.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps