[Politique] Un cadre du MRC qualifie le RDPC d'‹‹ organisation terroriste››

Selon Me Fabien Kengne, tous les actes posés ces derniers temps par certains militants du parti au pouvoir sont réprimés par la loi du terrorisme de 2014. Des militants du RDPC kribi 2, ville située dans la région du Sud Cameroun, ont manifesté ce lundi 4 octobre 2021 contre le sénateur Mba Mba Grégoire. Ce dernier a assené un coup de tête sec, à un vis-à-vis le jeudi, 30 septembre 2021, selon une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux. Bien avant, d’autres militants du parti au pouvoir avaient mis le feu sur la résidence du sous-préfet de Bengbis. Ils accusaient l’autorité administrative de partialité lors du renouvellement des organes de base du RDPC dans cette localité. Réagissant à tous ces événements, Me Fabien Kengne qualifie le RDPC d’«organisation terroriste » : « Nous voyons aujourd’hui les forces de maintien de l’ordre qui sortent aujourd’hui pour encadrer des manifestations qui ne sont pas du tout déclarées. J’en suis donc arrivé à une conclusion, au sens de la loi du terrorisme de 2014, le RDPC est une organisation terroriste (ils ont empêché un ministre d’État de circulation, ils ont incendié la maison d’un sous-préfet…) », a-t-il expliqué ce mardi 05 octobre 2021 sur les antennes d’ABK Radio. Renouvellement des organes de base du RDPC Parlant des incidents liés aux activités de renouvellement des organes de base du RDPC, le militant du MRC pense qu’on assiste «aujourd’hui à un véritable terrorisme politique et l’armée républicaine ne fait rien ». La preuve, a-t-il poursuivi, un militant du RDPC est aujourd’hui en exil au Tchad parce que menacé de mort. Ce sont des faits réprimés par la loi, l’article 2 de la loi 2014 sur le terrorisme. S’agissant de la collaboration BAS-MRC, l’avocat au barreau du Cameroun précise que la Brigade anti-sardinard est une ONG déclarée en France : « Nous sommes un parti politique déclaré au Cameroun. Nous sommes un parti qui prône l’alternance au pouvoir dans la paix. Toute organisation qui se détourne de cet objectif, nous ne sommes pas avec elle », a ajouté l’homme politique.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps