[Politique] succession de Paul Éric Kingue : Me Manfo pressenti maire

Selon des informations non encore confirmées l’avocat qui a accompagné Paul Eric Kingue dans tous les tribunaux de la république du Cameroun serait l’homme pressenti pour remplacer le désormais feu maire de la Commune de Njombe-penja. Paul Eric Kingue a été inhumé le mercredi 24 mars 2021 dans un cimetière de la ville de Penja qu’il a aimé de tout son cœur de toute son âme. L’ambiance de son enterrement n’était pas des plus calmes. C’était une ambiance surchauffée avec des échauffourées avec la police, des nombreux tirs de bombe lacrymogènes. On a également enregistré durant ces obsèques de nombreux blessés et une présence importante des éléments de la police anti-émeute et de la gendarmerie. Quelques heures seulement après l’inhumation de Paul Eric Kingue, la question de sa succession à la tête de la mairie a été immédiatement posée par les jeunes de Njombe-Penja furieux après le décès de leur «jésus». Pendant que des femmes, des enfants et des amis étaient encore en larme et regrettaient la disparition subite du président du Mpcn, une disparition qui vient à coup sûr ’mettre un terme du moins provisoirement ,aux nombreux projets qu’il avait engagé avant sa subite maladie et son décès brusque, ces jeunes revenant du cimetière ont évoqué publiquement le sujet en traversant le quartier administratifs et le domicile de l’illustre disparu ou, étaient encore regroupée la foule. «Tous les conseillers nous sommes venus vous mettre en garde. Paul Eric Kingue est mort, c’est vrai. Mais nous ne voulons pas de maire d’un autre parti que celui de Paul Eric Kingue. Ce parti sera le seul qui gagnera les élections dans l’arrondissement de Njombe Penja. Vous êtes prévenus. Si au prochain conseil municipal le maire sort d’un autre parti, nous allons tous vous tuez. Nous savons que la Php va tenter de vous soudoyer pour que vous votez quelqu’un d’autre. Essayez et vous verrez», déclaraient-ils d’un ton véhément. A chaque conseiller du Mpcn (Mouvement patriotique pour un Cameroun nouveau) qu’il rencontrait, se rappelant de tous les combats menés avec le désormais feu Paul Éric Kingue, ils ont promis de massacrer tous les conseillers qui agiront contre les intérêts du Parti au pouvoir dans cette municipalité. «Vous avez la majorité écrasante. Vous étiez 24 conseillers municipaux, avec le décès du maire vous êtes désormais 23. Donc majoritaire. Logiquement c’est le Mpcn qui va garder la mairie. Si le Mpcn ne gagne pas, cela suppose que certains ont trahi Paul Eric Kingue ce que nous ne voulons pas. Vous tentez de faire le contraire, vous-mêmes vous allez voir», expliquaient ces derniers au passage. Maître Manfo pressenti Parmi les personnes pressenties pour remplacer le maire décédé même s’il est trop tôt pour en parler puisqu’il faut attendre au moins 60 jours au moins et 90 au plus selon les textes, figurent deux noms. Notamment le premier adjoint au maire Ename et davantage Maitre Rene Manfo Si la fibre tribale est avancée pour soutenir la candidature du 1er adjoint au maire originaire de la Commune de Njombe- Penja, c’est davantage celle de Me René Manfouo 1er vice-président du Mpcn qui est avancé et même soutenu. D’après les jeunes fidèles à Paul Éric kingue qui aurait déjà rencontré l’avocat . pour leur signifier leur pensée et leur choix, il serait à même de poursuivre l’œuvre de «son frère jumeau» qu’il a accompagné pendant 13 ans. «Il a toujours soutenu Paul Eric Kingue et il maîtrise les dossiers. Nous pensons qu’il est le meilleur candidat», soutient l’un de ces jeunes. «Paul Éric kingue était un autre homme, il était tout pour moi. C’était un monument, un extra-terrestre. Njombe vient de perdre son monstre, son seul vrai soldat J’étais avec lui pendant tout ce temps. J’ai été son témoin dans les tribunaux depuis au moins 13 ans. Nous allons nous battre pour remplir les différentes missions, maître Manfo et moi Medart Tchuente, allons tout faire pour restaurer la mémoire de ce grand homme qui a marquédous les esprits. Il était bien portant ici avec nous. Il .est allé à Douala une semaine après il meurt et on vient nous parler de corona virus. Maître Manfo sera le futur maire de Penja. Lors du prochain conseil municipal qui aura pour objectif de trouver le remplaçant de Paul Éric Kingue, je peux vous dire qu’il n’y aura pas de miracle. Sauf cataclysme de dernière minute, c’est-à-dire sauf s’il meurt avant. En dehors de ça, il ne pourra pas avoir de changement». soutient Tchatchoua Tchuente Medart, adjoint au maire de la commune de Njombe Penjà. Joint au téléphone par . La Nouvelle Expression, Me René Manfo déclare être en plein deuil. «Il est très tôt pour parler déjà de ce sujet. Je suis encore en plein deuil. Je n’ai pas fini de lamenter mon ami et frère. En plus, il faudra attendre le prochain conseil municipal pour se pencher sur le sujet. Le directoire du parti va s’étendre sur le sujet. Le Mpcn est majoritaire au sein du conseil municipal avec désormais 23 conseillers sur 35. Donc le parti verra comment gérer tout cela. Je suis encore en deuil», a affirmé l’avocat au barreau du Cameroun.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps