[Politique] Succession de Paul Biya : discorde au sein du mouvement franckiste

Le président de cette organisation vient de faire une sortie pour rappeler à l’ordre certains camarades. Destiné à faire du fils du président Paul Biya son dauphin, le mouvement citoyen des Franckistes pour la paix et l’unité du Cameroun connait déjà ses premières difficultés. Dans un communiqué, le président exécutif de cette organisation constate que depuis un certain temps « des camarades mal intentionnés et de mauvaise foi, ont créé des forums sans l’aval de la hiérarchie », lit-on dans le document signé le 30 juin 2021. Mohamed Rahim Noumeau rappelle qu’il « est strictement interdit de créer un forum et de parler au nom du Mouvement sans l’accord préalable de l’exécutif ». Il invite les camarades « au respect scrupuleux du règlement intérieur du mouvement ». Composé d’hommes politiques, d’hommes d’affaires et de certains proches du pouvoir, le Mouvement citoyen des Franckistes souhaite que Franck Biya soit le successeur de son père, Paul Biya, en 2025. Une campagne d’adhésion a été lancée au sein de la diaspora afin de regrouper le plus de personnes possibles pour soutenir le fils du président camerounais.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps