[Politique] Sextape Camus Mimb : le MRC se lâche sur le ministre Jean de Dieu Momo

Le porte-parole de cette formation politique se dit choqué par la réaction du ministre délégué chargé de la justice qui, au lieu de courir au secours de cette fille a plutôt choisi d’apporter son soutien à ses bourreaux. Depuis le 16 juin 2021, une vidéo obscène (sextape) tournée dans le bureau du journaliste Martin Camus aménagé dans les locaux de sa radio RSI, provoque l’indignation. Après un long silence, le porte-parole du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) réagit enfin. S’agissant de la jeune Malika Beyemi, « c’est tout simplement le comble de l’ignominie doublé d’une grosse lâcheté de la part de ceux qui, après avoir abusé d’elle se sont permis de partager son image en guise de trophée. Là encore, le plus choquant c’est la réaction d’un ministre délégué chargé de la justice qui, au lieu de courir au secours de cette fille a plutôt choisi d’apporter son soutien à ses bourreaux non sans prendre soin de nous rappeler qu’aucune loi n’interdit de telles pratiques quand on dépassé les 16 ans. Ce ministre nous a fait savoir que l’outrage à la pudeur n’était pas un délit au Cameroun et que la fornication était autorisée », déplore Joseph Emmanuel Ateba, le porte-parole du MRC sur Facebook. « Les riches ont tous les droits sur pauvres » Le cadre du MRC estime que le plus choquant dans le cas de Malika Bayemi est la solidarité des hommes de médias à leur collègue. Alors qu’ils sont restés silencieux à l’assassinat de leur confrère Wazizi. Au-delà des journalistes, ajoute-t-il, nous avons constaté à quel niveau est notre société est pervertie : « Les riches ont tous les droits sur pauvres. Ils peuvent en faire ce qu’ils veulent. Le pouvoir de l’argent et la proximité avec les tenants du pouvoir absout de toute exigence de morale et de justice. Il est tant que le peuple camerounais comprend que personne n’est à l’abri e que seule notre indignation collective face aux injustices nous protégera », indique M. Ateba.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps